Séance du 04.11.2015

Séance du Conseil communal du 4 novembre 2015

Interventions des membres d’Ouverture

Ordre du jour du Conseil

  • 1. Appel
  • 2. Communications de la Présidente
  • 3. Rapports des commissions
    • 3.1. Sur la prise en considération de la motion de M. le Conseiller F. Gillard intitulée « La circulation dans notre hameau des Dévens »
    • 3.2. Sur le préavis no 2015/09 concernant les travaux complémentaires et non prévus de la halle pour le stockage des plaquettes de bois de chauffage sur la parcelle communale 2270, en Combes.
    • 3.3. Sur le préavis no 2015/10 concernant la 2ème étape de la mise en séparatif du hameau de Frenières
  • 4. Motion de M. le Conseiller D. Pasche sur « la Commune de Bex, un employeur attractif ».
  • 5. Communications de la Municipalité
  • 6. Vœux et demandes de renseignements.

Pas d’interventions de membres d’Ouverture sur lespoints 3.1, 3.2 et 3.3.

5. Vœux et demandes de renseignements

Mme la Conseillère Ouverture Anne Bielman a été interpellée par des habitants de la route de l’Allex qui s’inquiètent de la sécurité des piétons en raison de l’absence de trottoir entre les deux fontaines de l’Allex (Fontaine couverte et Fontaine du carrefour du Cotterd). Elle demande quelles sont les solutions proposées par la Municipalité tout en sachant que des propriétaires seraient prêts à entrer en discussion pour offrir leur propre terrain pour aménager un trottoir.

M. le Municipal P-Y Rapaz répond que c’est effectivement un problème et que la Municipalité y réfléchit.

M. le Conseiller Ouverture Eric Maendly demande ce que vont devenir les deux collèges des Dévens et du Châtel puisque tous les élèves du primaire sont scolarisés dans le nouveau collège de la Servannaz.

M. le Municipal C. Siméon répond que plusieurs personnes de ces hameaux ont déjà demandé de les utiliser à différentes occasions mais que rien n’a encore été décidé de la part de la Municipalité.

Mme la Conseillère Ouverture Catherine Cosandey remercie le service des travaux pour l’excellent travail d’entretien des sentiers pédestres et pose quelques questions :

  1. Un chemin pédestre qui, jusqu’à maintenant, n’était qu’un vague tracé, a été réaménagé entre le Col des Perris Blancs et le Col des Pauvres  Il doit être sécurisé à un endroit particulièrement dangereux. Quels seront les moyens utilisés (chaînes ou échelles) et ce sentier sera-t-il ensuite inscrit sur les cartes pédestres ?
  2. Le toit du chalet d’alpage d’Eusanne doit être refait depuis plusieurs années et c’est la Société d’alpage qui est chargée d’entretenir  ce chalet. Elle reporte les travaux d’année en année. La Municipalité pourrait-elle stimuler la Société d’alpage pour faire ces travaux ?
  3. Sur la route du Châtel, une ligne de bord a été tracée depuis la ferme Dufresne sur une centaine de mètres. Pourquoi sur une si petitedistance ? Pourquoi n’a-t-on pas tracé de ligne de bord de l’autre côté ? Ne serait-il pas utile de tracer ces lignes de bord sur toute la longueur de la route du Châtel ?

Réponses :

  1. le Municipal P-Y Rappaz répond que ce sentier pédestre sera en effet réaménagé sur l’entièreté de son trajet (le travail sera supervisé par le guide W. Brand) et le tracé sera ensuite communiqué à RandoVaud pour être inscrit sur les cartes pédestres. Les moyens de sécurisation du passage dangereux n’ont pas encore été choisis.
  2. le Municipal C.Siméon trouve également que la Société d’alpage tarde à faire ces travaux ; s’ils ne sont pas faits d’ici l’été 2016, c’est la Municipalité qui se chargera de les réaliser et d’envoyer la facture à la Société d’alpage !
  3. le Municipal D. Hediger répond que le tronçon de ligne de bord sert à marquer le virage. Il déconseille de peindre une ligne de bord sur  toute la longueur de la route du Châtel car les automobilistes iront encore plus vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*