Séance du 01.05.2013

Séance du Conseil communal du 1er mai 2013

Interventions des membres d’Ouverture

Préavis no 2013/02 concernant le réaménagement de la Route de l’Arche et du Chemin de Montaillet.

Lors de la discussion liée à cet objet, Mme la Conseillère Ouverture Catherine Cosandey s’étonne de la solution préconisée par la Commission et qui consiste à laisser circuler sur le trottoir de l’Avenue de la Gare les propriétaires des maisons situées en bordure de ce trottoir et qui ne pourront plus croiser les voies du tram. Elle demande si on  pourrait poser un panneau restreignant la circulation à 20 km/h, ce qui lui semblerait utile notamment aux heures de pointe lorsque de nombreux piétons se rendent à la gare ou en reviennent.

M. le Municipal D. Hediger répond qu’une limitation à 20 km/h exigerait une longue procédure administrative et des contrôles de vitesse. Il suggère de poser plutôt un panneau « Bordiers autorisés ».

Mme la Conseillère Ouverture Judith Warpelin demande si une date est prévue pour un essai d’ouverture de ce trottoir à la circulation des propriétaires riverains. Elle demande également s’il faudra procéder à des expropriations de propriétés riveraines du trottoir et si un financement a été prévu à cet effet. M. le Municipal P. Y. Rapaz répond qu’aucune date n’a été arrêtée pour un test d’ouverture et qu’il n’y aura pas d’expropriations parce que l’on fonctionnera dans le cadre de servitudes existantes.

Communications de la Municipalité

M. le Syndic informe sur la suite de la motion déposée par le Conseiller Ouverture E. Maendly (voir Nos motions, 12.12.2012). Il annonce qu’une réponse sera donnée prochainement à sa motion sous forme d’un courrier adressé à chaque conseiller. IL remercie d’ores et déjà M. Manedly de son intervention qui a été très utile à la Municipalité dans la discusison avec les FMA.

Vœux et demandes de renseignements :

1. Mme la Conseillère Ouverture Anne Bielman remercie la Municipalité pour avoir organisé l’opération « Coup de balai »  le samedi matin 20 avril. Elle relève que l’initiative était excellente à la fois pour la cohésion entre les habitants de la commune qui ont participé à l’opération et pour prendre conscience des questions environnementales dans la commune. Mme Bielman invite la Municipalié à renouveler l’opération chaque année.

Toutefois,ce nettoyage a mis en évidence des disparités très fortes entre les quartiers du village : certains sont très propres, d’autres très sales, voire dangereux sur le plan de l’hygiène et de la sécurité de la population qui y réside. Mme Bielman demande donc que les quartiers qui ont été identifiés lors du « Coup de balai » comme particulièrement problématiques soient nettoyés aussi par les employés communaux à intervalles réguliers. Cela devrait faciliter ensuite le nettoyage par la population dans ces quartiers lors des prochains « Coups de balai ».

Le Municipal Hediger retient la remarque mais souligne que seuls les espaces publics pourraient faire l’objet d’un tel nettoyage par les services communaux. ; M. le Municipal Rapaz rappelle que les services communaux de voirie sont déjà très chargés

2. Mme Bielman souligne le problème posé par le débarrassage des objets très encombrants pour les habitants de la commune qui n’ont pas de véhicule (ou pas de véhicule assez grand) pour transporter eux-mêmes ces objets à la déchetterie. Le service technique ne  se charge de tels transports que s’ils sont demandés par des personnes très âgées et sans famille disposant d’un véhicule. S’adresser à un transporteur privé ou louer une camionnette à la demi- journée revient très cher. Mme Bielman demande donc à la Municipalité de discuter avec Plate-forme Jeunesse afin de voir s’il est possible de faire organiser par Plate-forme Jeunesse des ramassages ponctuels, sur demande (par téléphone ou par mail par exemple). Le service rendu par Plate-forme Jeunesse ne serait pas payant, mais les personnes aidées pourraient faire un don à Plate-Forme Jeunesse.

M. le Municipal Rapaz répond qu’en l’absence d’autre solution il est éventuellement possible de faire appel au Service technique pour un débarras d’objets très encombrants. IL retient toutefois l’idée d’entrer en discussion à ce sujet avec  Plate-forme Jeunesse une fois que les travaux dans leurs nouveaux locaux seront terminés.

3. Mme Bielman suggère que la Commune adhère à Terracycle, une entreprise mondialement connue qui organise depuis une vingtaine d’années des campagnes nationales de collecte d’objets considérés comme difficilement recyclables (mégots de cigarettes, par exemple). En Suisse, seules les collectivités peuvent adhérer aux campagnes de collecte. L’antenne suisse de Terracycle (http://www.terracycle.ch/fr-CH/) propose en 2013 une campagne de récolte d’instruments d’écriture (stylos, etc.). Mme Bielman estime qu’une adhésion de la Commune aux campagnes de Terracycle Suisse renforcerait le label « Cité de l’énergie » de la Commune de Bex.

M. le Municipal Rapaz répond que la Commune est souvent sollicité pour de telles canpagnes de récolte d’objets et ne souhaite pas entrer en matière sur cette demande.

4 .Mme Catherine Cosandey se demande pourquoi le Festival « Images de nature » organisé à Bex les 19-21 avril 2013 n’a pas reçu davantage de publicité et n’a pas été mieux coordonné avec les autres manifestations organisées par la Commission culturelle ou les associations culturelles locales.

M. le Municipal Dubois explique que certains week-ends sont très chargés dans le domaine des activités culturelles et qu’il est difficile de coordonner le tout.

5. M. le Conseiller Ouverture Marc Mundler transmet la requête d’entreprises établies dans la zone industrielle et qui  ne disposent pas de benne adéquate (c’est-à-dire de grande taille) pour y déposer les cartons d’emballage de leurs produits.

M. le Municipal Rapaz répond que les entreprises doivent se charger elles-mêmes de l’évacuation de leurs déchets, au terme de la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*