Motion du 29.02.2008

Motion du 29 février 2008

Une nécessité à Bex : l’ouverture d’une unité d’accueil pour écoliers (UAPE) dans notre commune

Bex compte actuellement plus de 6’000 habitants et manque de lieux d’accueil de la petite enfance. Notre société dans laquelle nous vivons compte une respectable proportion de familles monoparentales, recomposées et de ménages dans lesquels les deux conjoints travaillent. Devant un tel fait, notre devoir est de nous adapter à une telle situation.

Une UAPE est un lieu ouvert de 07h à 18h30, 5 jours sur 7, avec un concept pédagogique et un cadre de référence défini pour les enfants allant de la 1ère enfantine à la 4ème primaire. De tels enfants, soit de 4 ans à 12 ans sont actuellement au nombre de 390 dans les écoles de Bex. Un certain pourcentage de ceux- ci a besoin de structures leur offrant un encadrement avant l’école, durant la pause de midi et après l’école.

Une étude mandatée par l’Association régionale de l’action sociale du district d’Aigle et du Pays d’Enhaut (ARASAPE) analyse le besoin de structures collectives pour les 15 communes de cette région et devra rendre son rapport prochainement. Sur la base de ce rapport découlera une mise en réseau communal ou intercommunal, afin que notre canton puisse subventionner son fonctionnement.

Nous avons pris divers contacts auprès des personnes concernées par la dite étude, soit d’autres UAPE de la région, de l’Espace prévention, de l’Entraide familiale, de la doyenne des cycles initiaux et primaires des écoles de notre commune et enfin du responsable de l’étude susmentionnée. Il en résulte que nous constatons que les besoins de notre commune sont bien réels et il est temps de formuler des propositions aux familles nécessitant de telles structures. Enfin et surtout, dans un avenir pas très éloigné, les communes seront amenées à mettre à disposition des infrastructures d’accueil pour la petite enfance et à y participer financièrement.

En conséquence, nous attendons de notre Municipalité qu’elle mette tout en œuvre afin de répondre à nos différentes demandes, à savoir:

  1. Nommer une commission et y inclure des professionnels de la petite enfance.
  2. Collaborer à la création du réseau afin d’offrir une alternative cohérente au développement de 
nos enfants.
  3. Mener une étude prévisionnelle afin d’intégrer une UAPE au projet de réseau intercommunal.
  4. Etudier la disponibilité des locaux dans les bâtiments communaux ou scolaires.
  5. Informer régulièrement notre Conseil communal sur l’avancement de la présente motion

Nous sommes convaincus que chaque Conseillère et chaque Conseiller comprendra la nécessité de notre intervention et y répondra de manière positive.

Pour le groupe Ouverture … Bex,   Judith Warpelin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*